L’AFFAIRE GEORGES IBRAHIM ABDALLAH – SAÏD BOUAMAMA

Arrêté le 24 octobre 1984, Georges Ibrahim Abdallah, militant de la résistance palestinienne au sein du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP) puis de l’organisation marxiste anti-impérialiste  Fractions armées révolutionnaires libanaises (FARL), est, en 2020, le plus ancien prisonnier politique en France et en Europe.

Saïd Bouamama nous offre dans cet ouvrage une étude détaillée sur l’homme et son combat en faveur d’une Palestine libérée, la longue chronique judiciaire qui conduira à sa condamnation, une grille d’analyse de la justice française et de la fabrique médiatique de l’opinion, et enfin un pamphlet aussi implacable que nécessaire en faveur de sa libération.

Saïd Bouamama est sociologue et militant associatif. Engagé professionnellement et personnellement dans les luttes d’émancipation dans toutes leurs dimensions, il est notamment l’auteur de Les Discriminations racistes : une arme de division massive (L’Harmattan, 2010) et La France. Autopsie d’un mythe national (Larousse, 2008). Avec le Collectif Manouchian dont il est un des animateurs, il a établi un Dictionnaire des dominations de sexe, de race, de classe (Syllepse, 2012).

Préface de Pierre Stambul et postface de Jann-Marc Rouillan

Sortie libraire le 12 Février 2021

Précommande ouverte – Envoi le 12 février 2021

Prix du livre : 13 Euros + 3euros de FDP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *